DOM JUAN

ORCHESTRE NATIONAL BORDEAUX AQUITAINE.

Brûlant de passion pour Mathilde Wesendonck alors qu’il travaillait
à La Walkyrie, Wagner accepte — et ce sera l’unique fois — de composer un cycle de Lieder
sur un texte qui n’est pas de lui… mais d’elle !

Ces mélodies enchanteresses annoncent incontestablement Tristan et Isolde. Et c’est Eugénie Joneau, récemment distinguée aux Victoires de la Musique Classique 2022 dans la catégorie « Révélation Artiste Lyrique », qui prête sa voix à ce chant d’amour wagnérien. Deux fameux poèmes symphoniques de Richard Strauss suivent sous la baguette de la cheffe française Ariane Matiakh, laquelle a fréquemment dirigé et enregistré les ouvrages du compositeur.

Plus d’informations sur le site de l’ONB.

Et toi, tu fais quoi ce week-end ?

Le 22 février à 20h
Auditorium, Bordeaux
Concert symphonique