FLAMENCO – Niño de Elche

Dans une atmosphère cérémoniale, Niño de Elche célèbre le flamenco et son éternel recommencement. Le flamenco est mort, vive le flamenco !Tombé dans la marmite étant petit, Francisco Contreras Molina, l’enfant de Elche, avait tout pour devenir la nouvelle voix du flamenco. S’il l’est devenu aux yeux de beaucoup, les puristes ne l’entendent pas de cette oreille, l’accusant de dynamiter le genre et les traditions. Ce chanteur incarne la modernité et cette nouvelle production aux sonorités plus classiques démontre que son amour pour la musique de son pays est réel et que son art est bien vivant.
« Avec le faussement funeste Flamenco, mausoleo de celebración, amor y muerte, Niño de Elche revient sans crier gare à la source, voix, palmas, guitare, et sa voix, brutale, au premier plan. On ne sait pas par quel bout théorique le prendre, mais c’est terrassant de beauté ». Olivier Lamm, Libération

le 06/12 - Horaires : 08:15 - 09:45
Théâtre des Quatre Saisons - Parc de Mandavit