Bâtarde – Entre les racines et le ciel

La Galerie Art’Gentiers est heureuse de présenter « Bâtarde, Entre les racines et le ciel », la première exposition personnelle de l’artiste Barbara Asei Dantoni à la galerie.Franco-Italo-Camerounaise, basée en Aquitaine, Barbara Asei Dantoni a toujours incarné ce que l’on nomme le « métissage ». Son travail d’une beauté qui fascine, convoque des savoir-faire multiples, à l’égale de son identité.
Peinture, sculpture, tissage, l’hybridité est un pilier central dans le processus de création de l’artiste. Sa pratique s’attache ainsi à questionner un monde peuplé d’identités mêlées et réinventées.
Comme elle le dit justement : « Il s’agit de concevoir l’identité comme une matière malléable aux formes et aux couleurs changeantes. L’imaginaire me sert à penser l’identité au pluriel, tels des voyages de l’âme qui nous lient à la nature, au sacré et à la tribu (du cercle le plus proche à l’humanité entière). »
L’artiste questionne cette lutte interne de l’entre-deux, ni noire ni blanche, ni d’ici, ni de là-bas. Elle refuse l’assignation et s’empare de ce qualificatif violent « Bâtarde » pour en faire une force nouvelle, syncrétique et sublime.
C’est dans cette lignée de la pensée décolonisée que se positionne Barbara Asei Dantoni, comme l'décrite par des intellectuels tels que Frantz Fanon
L’artiste peint comme on tisse et transforme l’altérité en osmose.
Ses racines polychromes donnent naissance à des œuvres, à des êtres parés de milles couleurs. L'œuvre reçoit et condense une mémoire séculaire héritée de tous les continents. Cela me parle-t-il de l’Afrique, de l’Amérique du Sud, est-ce rattaché à des croyances d’une tribu autochtone indienne, un motif aborigène ? Peu m’importe.
Un paysage, une composition florale, une représentation anthropomorphe, c’est tout cela à la fois.
Cette exposition est ainsi pensée comme un monde, comme un « Tout-Monde » comme l’a décrit Edouard Glissant au travers des concepts de Relation et d'identité-Relation. Multiple, diffracté et imprévisible, le Tout-monde est un espace mouvant où les identités, les langues et les cultures se créolisent et disparaissent. C'est dans ce chaos-monde que se forme une nouvelle humanité apte à faire face à l'imprévu.
Et c’est ce monde nouveau dont Barbara Asei Dantoni dépeint les contours mouvants et multiples.
Une chose est sûre, il s’agit ici d’une célébration d’un nouveau genre. Un enchantement identitaire qui propose une interprétation en prise avec une actualité prégnante qui va au-delà des racines, des croyances et au-delà de l’identité.
_____________________________________________________________

En 2015, Barbara Asei Dantoni est lauréate du Jacquart Design Trophy, prix de design international lancé par la Paris Design Week.
Entre 2017 et 2019, l’artiste réalise le Blue Landscape, une œuvre textile de plus de 7 mètres, exposée en 2019 au cœur du Sommet du G7 de Biarritz, pour accueillir les Chefs d’État présents.
En 2021, Barbara Asei Dantoni est sélectionnée par l’Institut Français, l’Ambassade de France au Cameroun et Bandjoun Station, pour effectuer une résidence artistique au sein de ce lieu emblématique créé par l’artiste Barthélémy Toguo.
Barbara Asei Dantoni a été présentée en 2022 en solo show à la AKAA Art Fair et au salon D Dessin à PARIS par la galerie Cécile Dufay.
En 2023 elle a fait partie de l’exposition MEMORIA, Récits d’une autre histoire, au Musée National du Cameroun.
Elle fait partie du projet Téléma porté par l'association MC2A -Médiations Culturelles Aquitaine Afriques- à Bordeaux.
Depuis 2022 son œuvre est représentée par la galerie Art’Gentiers à Bordeaux.

du 27/03 au 09/04 - Horaires : 02:00 - 07:00
Galerie Art'Gentiers - 24 rue des Argentiers 33000 Bordeaux